Dans la quête constante de la santé cardiaque, les compléments alimentaires semblent être une solution séduisante. Cependant, un cardiologue émet une mise en garde sérieuse : certains suppléments, en apparence inoffensifs, pourraient être des armes à double tranchant pour notre cœur.

Le Dr. Danielle Belardo, cardiologue à Los Angeles, aux États-Unis, partage des conseils éclairés sur les compléments alimentaires à consommer avec précaution.

Le défi cardiovasculaire en France

Avec plus de 5,3 millions de personnes touchées par des maladies cardiovasculaires, la quête d'options de traitement et de prévention efficaces est plus cruciale que jamais. Entre anticoagulants et médicaments pour la pression artérielle, nombreux sont ceux qui cherchent des solutions complémentaires, mais la prudence s'impose.

C'est dans ce contexte que le Dr. Danielle Belardo, une experte en la matière, a souhaité apporter sa contribution. Elle vise à éclairer le grand public et les professionnels de la santé sur les compléments alimentaires qui, d'après les dires, sont bénéfiques pour la santé.

Les éclairages du Dr. Danielle Belardo

Imaginez-vous en consultation avec le Dr. Belardo, une cardiologue qui se soucie de la santé de votre petit cœur. Elle pointe du doigt quatre compléments alimentaires populaires, alertant sur les risques qu'ils peuvent présenter, surtout pour ceux qui luttent déjà contre des problèmes cardiaques.

Le curcuma : un double-edged sword

Adulé pour ses propriétés anti-inflammatoires, le curcuma cache un côté obscur. Le Dr. Belardo met en garde contre des doses excessives, révélant les risques de lésions hépatiques, comme le prouve l'OMS. Si vous prenez déjà des anticoagulants, la combinaison peut être un cocktail risqué, augmentant le potentiel de saignements dangereux.

L’extrait de thé vert : plus qu'une tasse revigorante

Célèbre pour ses effets stimulants, le thé vert pourrait-il être trop puissant pour notre cœur ? La cardiologue incite à une consommation prudente, notamment pour ceux dont le cœur est déjà au centre des préoccupations.

Le millepertuis, un rayon de soleil avec des risques cachés

Cette plante aux fleurs jaunes, éclaire souvent le chemin de ceux qui cherchent à traiter la dépression légère à modérée. Cependant, le Dr. Belardo n'est pas forcément de cet avis. La digoxine et l'ivabradine, médicaments couramment utilisés dans le traitement des arythmies et de l'insuffisance cardiaque chronique, peuvent voir leur efficacité diminuée en présence de millepertuis, selon les avertissements du NIH.

L'orange amère : un goût amer pour le cœur

Sous le nom scientifique de Citrus aurantium, ce fruit peut sembler inoffensif, mais le Dr. Belardo sonne l'alarme sur ses effets potentiellement nocifs, surtout pour les personnes en bonne santé. Souvent utilisée dans les produits de musculation et de perte de poids, cette orange peut provoquer des battements cardiaques irréguliers, connus sous le nom d'arythmies. Une augmentation possible de la pression artérielle et de la fréquence cardiaque peuvent également résulter de sa consommation.

Bien que la nature puisse offrir des remèdes, elle peut aussi cacher des pièges, essentiellement quand il s'agit de la santé cardiaque, et le Dr Belardo tient à mettre l'accent sur ce point.

Avant de plonger dans l'univers captivant des compléments alimentaires et si votre cœur est déjà entre les mains de la médecine, la consultation d'un professionnel de la santé s'impose. Après tout, votre cœur mérite une protection sans faille !

À propos de l'auteur

Dourssaf Cherif

En sixième année médecine et étant une passionnée de fitness et de nutrition, je vous embarquerai dans mon univers à travers mes articles, vous offrant chaque jour des conseils pour une vie plus saine.

Voir tous les articles