Quand avez-vous l'habitude d'ajouter du sel ? Avant, après ou pendant la cuisson de vos plats ? Comme vous le savez, le sel est un ingrédient de cuisine dont on ne peut s'en passer, que ce soit en raison de l'iode qu'il contient ou de son utilité dans le rehaussement des saveurs des préparations culinaires. Alors, à quel moment introduisez-vous cet ingrédient essentiel ? Est-il possible que vous ne l'utilisiez pas de la manière la plus optimale ?

Savez-vous qu'il convient de tenir compte de plusieurs critères pour connaître le bon moment pour ajouter ce condiment à vos plats ? Et surtout, connaissez-vous tous les types de sel que vous pouvez utiliser en cuisine ?

Quel type de sel utiliser et quand ?

Il existe une large variété de sels, chacune ayant ses propres avantages, sa composition et son goût. Les voici :

  • Le gros sel : très fort en goût, il est idéal pour saler les sauces, l'eau de riz et celle des pâtes.
  • Sel de table : c'est sans doute le plus utilisé. Il sert à ajuster l'assaisonnement de nos plats et n'apporte aucun avantage nutritif.
  • Sel rose de l'Himalaya : vendu sous forme de gros cristaux de couleur rose, c'est l'une des variétés les plus riches en nutriments. Cependant, en raison de son manque d’iode, il est recommandé de le mélanger à un autre type.
  • Sel de Guérande : similaire au sel de table, sauf qu'il a une teneur bien plus élevée en magnésium.
  • Sel Gomasio : venu tout droit du Japon, ce dernier se compose de 5 % de sel de mer et de graines de sésame. Il est très riche en calcium et s'utilise après cuisson.
  • Sel noir d'Hawaï : comme l'indique son nom, cette variété est issue du sud de l'archipel d'Hawaï. Très salé, il convient de l'utiliser avec précaution.
  • La fleur de sel : en raison de son goût délicat, elle sublime et rehausse la saveur de nos mets préférés, comme les cookies ou les fondants au chocolat.
  • Sel bleu : issu du Pakistan et de l'Iran, il a un goût citronné, ce qui en fait un excellent choix pour saler les salades et les plats à base de poisson.
  • Sel aromatique : idéal pour les barbecues, il se constitue de sel de mer, d'épices et d'herbes variées.

Quand ajouter du sel pour assaisonner vos préparations ?

À présent que vous connaissez toutes les différentes variétés de ce condiment essentiel et que vous savez comment les intégrer dans vos recettes, l'étape suivante consiste à connaître le moment parfait pour saler vos plats.

Il faut dire que pour donner plus de saveur à vos préparations nécessitant une longue cuisson, comme les sauces, il est préférable d'ajouter du sel avant de les cuire. Pour des mets nécessitant moins de temps, tels que les pâtes, les grillades ou le poisson, il est recommandé de saler pendant la cuisson, avec la possibilité d'ajuster la quantité en fin de cuisson si nécessaire. En ce qui concerne les plats consommés froids, comme les salades, il est conseillé de les saler après la cuisson. Cela permet de préserver leur goût délicieux et de garantir un assaisonnement optimal, il vous suffit de choisir le sel en fonction de vos besoins.

Bien évidemment, faites attention à la consommation excessive de sel qui peut avoir des effets néfastes sur la santé. Comme le démontre cette étude publiée en 2020, il peut entraîner une augmentation de la pression artérielle, un facteur de risque majeur pour les maladies cardiovasculaires.

Étiqueté dans :

, ,

À propos de l'auteur

Meriem Zaidi

En tant que rédactrice passionnée par le fitness et la nutrition, je vous plongerai dans mon univers à travers mes articles. Chaque jour, je vous transmettrai des conseils et astuces pour vous guider vers un mode de vie plus sain.

Voir tous les articles